Confinement : défi 2

Racontez-nous votre premier souvenir du musée. 


Bravant le temps piquant d’un mois d’avril, nous étions, avec mon mari, partis à l’assaut du Puy et de son musée. Nous avions traversé un parc touffu, découvert un édifice majestueux, gravi une volée de marches, fait grincer une lourde porte pour découvrir, blotti derrière l’entrée, un guichet tout riquiqui. Les salles étaient immenses et remplies on ne peut plus. Le parcours labyrinthique nous faisait découvrir toujours plus de collections, mystérieusement échouées dans ce grand vaisseau. Petites fourmis méticuleuses, nous avions tout examiné par le menu. Nous étions dans la pénombre des salles froides quand un gardien emmitouflé dans une doudoune est venu vers nous, aimable mais sûrement excédé par ces deux pénibles qui l’empêchaient d’arrêter là son calvaire. Il nous a gentiment dit que nous ne devions plus voir grand-chose et qu’il serait sans doute souhaitable de revenir. Compatissants, nous avons rebroussé chemin et quitté à regret cet univers tellement 19e siècle.

M. L.