Production & diffusion artistique
d’une représentation théâtrale autour des collections du musée Crozatier.




La création, étape par étape






Le projet :

Il se construit en co-production :
SAMC et Compagnie l’Envolante du Monastier sur Gazeille, à l’occasion de la réouverture du musée Crozatier.

Objectifs :

⊵ Inciter le jeune public des différentes communes de la CAPEV et du département à la découverte des collections du musée et ainsi leur offrir des clefs d’interprétation du patrimoine
⊵ Proposer une animation artistique originale en lien avec le musée Crozatier
⊵ Rendre accessible la découverte du patrimoine du Velay au plus grand nombre par la diffusion gratuite (pour 10 séances) de ce spectacle auprès des écoles, des jeunes « défavorisés » et au grand public pendant la saison touristique
⊵ Redonner vie à un objet « phare » du musée et de la région : le praxinoscope d’Emile Reynaud

Descriptif :

La Compagnie l’Envolante propose une adaptation de l’album jeunesse A la poursuite du Niurk-Niurk, co-édité par la SAMC et l’Atelier du Poisson Soluble en 2016, faisant référence aux oeuvres des diverses collections du musée Crozatier grâce à un voyage dans le Temps. Cette adaptation se fera sous la forme d’un spectacle mêlant des temps narratifs, des dialogues, des sons et onomatopées pour vivre l’histoire.

Afin de mettre en exergue les faits de voyages au coeur de périodes historiques fortes et les passages d’un univers à l’autre via des portes spacio-temporelles (Egypte ancienne - César et les gladiateurs - Napoléon etc…)proposés par l’album, la complicité d’un musicien sera requise pour inviter les enfants à entrer dans ces univers de manière évidente.

Le concept de cette création sera donc composé de trois éléments primordiaux :

Le livre, qui met l’objet et l’histoire au centre du dispositif et de la mise en scène, pourra être lu à voix haute et interprété par une comédienne et un comédien.

Fil rouge, le visuel, pourra susciter l’imaginaire du public, faire découvrir et valoriser les richesses des illustrations. A cet effet, un praxinoscope à projection, objet construit par l’artiste-plasticien Nicolas Savoye, et rappelant l’objet d’Emile Reynaud (qui se trouve au Musée Crozatier), sera au coeur de la mise en scène.

Clin d’œil au livre qui se documente et utilise des objets du musée, la compagnie souhaite mettre en abîme cette idée, et l’utiliser à son tour.

Enfin, le son et le bruitage, cachés au cinéma, seront ici visibles, pleinement intégrés au spectacle et appuieront chaque ambiance et partie de l’album grâceà leurs compositions.

L’idée du son et du bruitage est d’ajouter une dimension sonore à la lecture autre que la voix seule et les illustrations. Le bruitage comme une plongée dans l’univers sonore du livre, pour étonner, distraire et permettre d’entendre les histoires autrement. La mise en sons sera traitée avec des objets et instruments choisis, qui traversent les époques, et des sonorités parfois réalistes, d’autres fois décalées selon les nécessités.

Une connivence entre la lecture, le théâtre et le cinéma, une clé supplémentaire pour percevoir l’univers de l’album et l’univers muséal.

Déroulement :

Une équipe de 7 personnes de la région : 2 comédiens, 1 metteur en scène, 1 musicien, 2 techniciens et 1 artiste plasticien créeront le spectacle.

Résidences d’artistes :
5 semaines de création seront à prévoir d’avril 2018 à l’automne 2019 dans différents lieux de l’agglomération : Vorey et Le Puy en Velay avec la Compagnie l’Envolante. Au cours de ces résidences, les enfants des écoles et la population locale seront invités à des moments d’échange avec les artistes. La dernière résidence se fera au Centre Pierre Cardinal du Puy en Velay.

Diffusion du spectacle :
Il sera proposé aux écoles du département, aux associations caritatives et au grand public pendant la période touristique. La SAMC s’est engagée auprès de la compagnie l’Envolante à acheter 10 séances pour différentes communes de la communauté d’agglomération. 4 de ces séances seront subventionnées par des municipalités partenaires financières : Le Monastier – St Julien Chapteuil – Brives Charensac – Craponne sur Arzon.

Retombées attendues :

Attrait pour le musée nouvellement ouvert, découverte et mise en valeur du patrimoine du territoire auprès d’un public élargi par l’intermédiaire de :
⦁ Réseaux sociaux
⦁ Réseau SAMC ( + 500 adhérents, 1 millier de contacts)
⦁ Réseau Société Académique
⦁ Réseau Association Emile Reynaud
⦁ Education Nationale (déjà contactée et intéressée par le projet)
⦁ Fédération Française des Amis de Musées à laquelle la SAMC est affiliée
⦁ Presse écrite et audio-visuelle de la Région AURA.

Site internet : Compagnie l’Envolante